Historique & Palmarès

SAISON 1967/1968

La section Handball au sein du CSBJ ( club omnisports ) est créée en septembre 1967.

SAISON 1975/1976

Création du CS BOURGOIN-JALLIEU HANDBALL (club indépendant ) le 10 Janvier 1976.

SAISON 1976/1977

Arrivée au club d’un certain Stéphane Stoecklin. Il restera jusqu’en 1985 avant de rejoindre Chambéry.

SAISON 1978/1979

Accession au niveau régional de l’équipe sénior masculine et création d’une section féminine.

SAISON 1989/1990

Quelle année !!
Evoluant en Prénationale, plus haut niveau régionale, l’équipe accède à la N3 et participe à la finale du Challenge de France. Joël Casagrande est couronné du titre de sportif du mois d’Avril.
Voir article correspondant :

SAISON 1990/1991

Pour cette première année dans l’histoire du club en Nationale 3, la 3ème place obtenue est plus que satisfaisante. Mais avec la création d’une N4, seul les 2 premiers resteront en N3, et le CSBJ rejoindra donc la nouvelle Nationale 4 l’an prochain.
Voir article correspondant :

SAISON 1991/1992

Une année de transition avec un classement en milieu de tableau, synonyme de retour en N3 puisque la Nationale 4 est finalement supprimée après une saison seulement.

SAISON 1992/1993

Cette une équipe rajeunie qui entame cette 3ème saison au niveau nationale et qui terminera 8ème.

SAISON 1993/1994

… la folle saison du CSBJ HANDBALL et l’accession à la N2 et le titre de Champion de France N3
Voir article correspondant :

SAISON 1994/1995

La montée en nationale 2 est associée à l’inauguration du palais des sports qui prend la suite du COSEC de Champfleuri qui aura vécu de belles heures de handball dans une ambiance surchauffée par les 550 spectateurs qui s’y entassaient. La nouvelle salle et la découverte de ce nouveau niveau de jeu donne l’occasion au CSBJ d’évoluer devant un public de plus en plus nombreux. De 800 spectateurs pour les premiers matches, on passe à 1200 pour les venues d’Ajaccio et de Caluire dans une ambiance incomparable qui pèse sur les adversaires et qui survolte les joueurs Berjalliens.

SAISON 1997/1998

2ème derrière Carcassonne malgré la présence d’anciens joueurs de 1ère division comme Aziz Mihoubi et Christophe Perli, ou encore Laurent Cottaz, international espoirs, et Pierre Stoecklin.

SAISON 1999/2000

Pour cinquième saison en Nationale 2, le CSBJ expérimente la poule Nord-Est et termine 5ème.

SAISON 2000/2001

Le CSBJ sauve sa place en nationale 2 à la dernière journée grâce à une victoire dans un match de « la mort » à St Priest ou évoluait Mohamed Toulbi qui signera la saison d’après au CSBJ.

SAISON 2001/2002

Joël Casagrande cède sa place d’entraîneur à Zoran Calic qui recrute Frédéric David, Mohamed Toulbi, Matthieu Ruffino, et Philippe Allagnat (retour au club). A noter qu’au cours de cette saison les joueurs du CSBJ auront pu se frotter aux « jeunes » Cyril Dumoulin (SO Chambéry formé au CSBJ), Michael Guigou (Montpelier HB), ou encore un certain Nicolas Karabatic (Montpelier HB)

SAISON 2002/2003

L’ascension du CSBJ Handball continue : Accession à la Nationale 1
Avec 21 victoires 2 Nuls et seulement 3 défaites le club accède à la nationale 1, l’équipe était composée de : Alexandre Ecosse, Frédéric David, Philippe Allagnat, Zoran Calic, Yohan Varin, Christophe Becker, Mohamed Toulbi, Xavier Fichet, Fabien Arnoldi, Matthieu Ruffino, David Mailhé, Cyril Cottaz, Jean-François Ferlet, Julien Prat, Léo Bernard.
La défaite en match aller-retour pour le titre de Champion de France Nationale 2, face à Chaville (27-23 et 19-22) avec un match retour houleux au niveau de l’arbitrage, laissera beaucoup de regrets aux Berjalliens qui avaient manqué le match aller.
Voir article correspondant :

SAISON 2003/2004

Pour sa première saison en NATIONALE 1 le CSBJ termine 9ème ex aequo avec Thionville et Montélimar.

SAISON 2004/2005

C’est l’année de la coupe de France, le CSBJ s’incline en 1/16ème de finale face à Chambéry défaite 33 à 17.En championnat le CSBJ est deuxième à la trêve : on croit rêver avant la défaite face à Chambéry le CSBJ reste sur 8 succès consécutifs.
Photothèque :

SAISON 2005/2006

Au mois d’avril, la décision est prise de remplacer Zoran Calic par Vincent Rongeot. Le CSBJ termine premier reléguable (12e) mais est repêché le 31 juillet alors que la majorité de ses joueurs majeurs ont muté.

SAISON 2006/2007

Avec une équipe composée essentiellement de jeunes, le CSBJ ne gagne que 3 matches, 1 Nul et perd 22 rencontres. Il termine à la dernière place synonyme de descente en Nationale 2. Vincent Rongeot décide de ne pas poursuivre l’aventure Berjallienne. Il sera remplacé par Gaël Monthurel.

SAISON 2007/2008

Avec une équipe encore très jeune et inexpérimentée, la saison débute mal et la spirale de la défaite ne peut être inversée. Avec 3 victoires en 26 matches, le CSBJ est relégué en nationale 3.

SAISON 2008/2009

Après deux saisons difficiles conclues par une rétrogradation en Nationale 3, le Club recompose une équipe mixant des compétiteurs expérimentés et de jeunes joueurs formés au club pour un but avoué : remonter en Nationale 2.
Claseement SAISON 2008/2009 L’équipe attaque la saison sur les chapeaux de roues avec 10 victoires en 10 matchs. Au coude à coude avec Saint Egrève et Aix les Bains, c’est finalement ce dernier qui décrochera la première place de la poule significative d’accession directe à l’échelon supérieur. Le CSBJ Handball, second de la phase régulière, devra disputer un tour de barrage contre le deuxième de la poule Sud-Est : Hyères Olympique Sport Handball. Le CSBJ perd la première opposition dans le Var avec un écart trop conséquent pour espérer un retournement de situation lors du match retour en terres dauphinoises. Le Club continuera en Nationale 3…
SAISON 2008/2009

SAISON 2009/2010

Après être passé près de la montée en Nationale 2, l’objectif reste identique à la saison précédente. Malgré une bonne entame, la saison paraîtra bien longue et s’achèvera sur une place certes dans le haut de tableau mais insuffisante.
SAISON 2009/2010

SAISON 2010/2011

André Szymczyk remplace Zoran Calic et c’est un groupe bien rajeunit qui entame cette nouvelle saison. Malgré l’expérience de Daniel Bentivoglio dans les cages, l’équipe a bien du mal a trouvé ses repères et se retrouve 12ème à la trêve hivernale. La deuxième partie de saison ne sera pas meilleure et la 14ème place sera synonyme de descente en Prénationale.

SAISON 2011/2012

Jean-Marc Martin cède la présidence à Nicolas Marie qui entouré de dirigeants expérimentés ainsi que d’autres joueurs de l’équipe fanion, remonte une équipe dirigeante décidée à retrouver le haut niveau.
Avec un recrutement de quelques « anciens » (Cyril Cottaz, David Dupré, J-F Ferlet, Julien Prat, Rudy Yvrard), la première moitié de saison s’avère plus dure que prévue malgré tout. A la trêve, le CSBJ pointe à la 2ème place à 3 points du leader, et déjà 3 défaites enregistrées contre les autres prétendants (Albertville, Thonon, Voiron).
Lors d’une dernière opposition au Palais des Sports, le CSBJ ne pourra battre le leader Thonon qui décrochera son billet pour la Nationale 3, le CSBJ devant se contenter d’une 2ème place (seul la 1ère place permettant de monter).
SAISON 2011/2012

SAISON 2012/2013

Débarqué de Saint-Egrève, Grégory Bodson succède à André Szymczyk à la tête de l’équipe fanion. A noter également le retour de joueurs comme Gilles Guiffo-Fongue, Patrick De Freitas ou encore Vincent Baude.
Avec un recrutement ambitieux, le CSBJ annonce clairement l’objectif : le retour en N3, mais aussi briller en coupe de France régionale.
Les 2 objectifs seront atteints puisque la deuxième place du championnat de Prénationale, derrière Voiron, permet au club de monter en N3 d’une part, et l’équipe atteindra également les 1/8ème de finale de la coupe de France régionale.
SAISON 2012/2013 Le groupe de la montée : Brice AIME, Vincent BAUDE, Grégory BODSON, Yann CABARET, Julien CUSIN, Patrick DE FREITAS, Aadil EL MOURIDI, Jean-François FERLET, Thomas FONTAINE, Mathieu GAZQUEZ, Benjamin GRELLIER, Gilles GUIFFO-FONGUES, Tristan MAILHE, Nicolas MARIE, Tuan NGUYEN, Julien PRAT, Marc VAN DEN ABBEL, Marin YVANT, Marius YVRARD, Rudy YVRARD
Côté féminin, l’entente de Portes de l’Isère (entente Bourgoin-Jallieu, l’Isle d’Abeau et Villefontaine) qui a dominé cette saison en championnat prénationale avec Loriol reçoit cette même équipe à domicile pour le dernier match de championnat, afin d’en découdre et de décrocher la 1ère place, donnant seule droit d’accéder au niveau nationale. Malgré une victoire à Loriol quelques mois plus tôt, PdI s’incline face à un adversaire méritant qu ira même chercher la Coupe de France régionale à Bercy.
Voir article correspondant :

SAISON 2013/2014

Pour son retour en N3 et une équipe renforcée, la mayonnaise mettra un peu de temps à prendre avec seulement 2 victoires en 5 matchs. Mais après 2 mois de rodage, le CSBJ retrouve ses marques et la machine est lancée. L’équipe remonte progressivement à la deuxième place qu’elle occupera jusqu’à la fin de saison, décrochant ainsi son billet pour un match de barrage décisif. Le tirage au sort désigne comme adversaire Sully sur Loire qui s’impose d’un seul but (30-31). Le CSBJ reste en N3.
L’entente de Portes de l’Isère (PdI) décroche son billet pour la nationale 3, une première dans l’histoire du club. La capitaine Sandrine Couturier est titrée sportive du mois de mai. SAISON 2013/2014 Voir article correspondant :

SAISON 2014/2015

Nos 2 équipes séniors se maintiennent en Nationale 3 ; un résultant plutôt décevant pour l’équipe masculine qui avait d’autres ambitions, une satisfaction pour les féminines pour leur première saison à ce niveau, avec en prime l’élection de Claudie Mendès comme sportive du mois de Mars.
Les grosses satisfactions viennent surtout des équipes jeunes, en particulier des -14M, -15M et -16M, qui se qualifient pour la saison prochaine pour les niveaux régionaux. Le résultat d’une politique sportive de formation mettant l’accent sur les plus jeunes et l’intégration de nouveaux entraîneurs performants !
Le CSBJ Handball passe le cap des 300 adhérents (312 licenciés) avec 20 équipes engagées.
Voir articles correspondant :

SAISON 2015/2016

Le recrutement était encore alléchant avec les arrivées de Yanneck Fritsch (arrivant de LNH), Kévin Munier, Nadel Féniche, et le retour de Jean-Baptiste Blet et des frères N’guyen. Mais le début de saison mitigé du groupe de Grégory Bodson ne permettra pas de viser le haut de tableau comme espéré.
Côté féminin, c’est Olivier Girard et Charlotte Julia-Segui qui reprenne le groupe en main. Malgré une première victoire tardive (début décembre), ce groupe solide a su se reprendre en main et réalise une deuxième moitié de saison tonitruante. De quoi nourrir quelques regrets.

SAISON 2016/2017

Les séniors masculins réalisent une belle saison et terminent 2ème derrière Saint Flour, s’offrant ainsi un match de barrage pour l’accession en N2. Le déplacement en terrain neutre à St Mamet ne sourira pas au groupe de Grégory Bodson et Vincent Rongeot. Malgré une nette domination en 1ère mi-temps, l’équipe s’effondrera en fin de match pour laisser Morsang Fleury accéder au niveau supérieur (voir l’article).
La grande satisfaction vient des moins de 18 ans masculins, emmenés par Marin Yvant, qui retrouveront la saison prochaine le championnat de France après un brillant parcours. Félicitations à ce groupe prometteur ! (voir photo dernier match contre Livron)

SAISON 2016/2017 SAISON 2016/2017

Nos séniors féminines se maintiennent en N3 sous la baguette de Vincent Soler qui n’effectuera qu’une seule saison pour Portes de l’Isère.
L’évènement de l’année 2017 restera la célébration des 50 ans du club et l’inauguration de la salle Stéphane Stoecklin en sa présence et celle de nombreux « barjots ».

inauguration de la salle Stéphane Stoecklin inauguration de la salle Stéphane Stoecklin inauguration de la salle Stéphane Stoecklin

Newsletter

Prochainement

plus d'évènements...